Edito

Reconnaissance et production de connaissance

 

Après trois années d'existence, les principes fondateurs qui ont fait de la Revue des Cas en Gestion une revue reconnue demeurent. Nous privilégions la publication de cas réels permettant de mettre en pratique des concepts théoriques ou outils issus de la recherche en sciences de gestion. Nous continuons à accueillir des signatures de chercheurs confirmés ou de doctorants, dès lors que le cas proposé à l'évaluation par les pairs montre un souci de rigueur, d'inédit et fait preuve de qualités didactiques. Ces principes participent de notre conviction que l'enseignement des sciences de gestion nécessite de s'appuyer sur un support permettant à la fois une mise en perspective de l'actualité des affaires et une vision critique des théories mobilisées. La pérennité de la Revue n'aura été possible que par l'engagement sans faille du comité scientifique et du comité d'évaluation. Nous tenons à remercier tous les membres pour la rigueur et la disponibilité dont ils ont constamment fait preuve. Il s'agit d'un travail collectif dans lequel les auteurs jouent un rôle central. Nous remercions également nos lecteurs pour leurs encouragements et conseils toujours bienvenus. Toutes ces interactions permettent de mettre à la disposition de la communauté des enseignants en sciences de gestion, des cas aux qualités scientifiques et pédagogiques avérées. Dans notre premier éditorial , nous faisions le constat que le travail de valorisation pédagogique souffrait, sans doute, en France d'une reconnaissance insuffisante. Nous sommes heureux de constater que la situation est en cours d'évolution. En effet, les cas pédagogiques occupent une place de plus en plus importante auprès des organismes d'accréditations (AACSB ou EFMD par exemple) qui n'hésitent plus désormais à considérer qu'ils font partie du " portefeuille de connaissances " des institutions d'enseignements. Cette place prépondérante de la production pédagogique est tout à fait en phase avec les consignes ministérielles selon lesquelles " les enseignants-chercheurs participent à l'élaboration, par leur recherche, et assurent la transmission, par leur enseignement, des connaissances au titre de la formation initiale et continue " (JORF n°0097 du 25 avril 2009 page 7137, texte 9). Si la production de cas pédagogiques bénéficie désormais d'une plus grande reconnaissance scientifique, il reste néanmoins à en élargir la diffusion. Les meilleurs travaux publiés doivent être aisément accessibles à la communauté des sciences de gestion. Aujourd'hui, les bases de données scientifiques internationales constituent le meilleur vecteur de diffusion des connaissances. A cet égard, la Revue des Cas en Gestion peut jouer un rôle prépondérant du fait de son intégration dans la base EBSCO Publishing. Nous vous invitons alors à consulter tous les numéros de la Revue, passés et à venir, et à les faire découvrir à vos collègues dans les prochaines semaines.

Le Comité de rédaction

Olivier Joffre et Eric Simon

Retour