Edito

Le métier d’enseignement-chercheur : des injonctions paradoxales ?

 

Nous avons le plaisir de vous mettre entre les mains le 6ème numéro de la Revue des Cas en Gestion.

Après bientôt trois ans d’existence, celle-ci a, nous l’espérons, comblé un vide dans le paysage français des Revues académiques. A l’image de revues étrangères renommées comme l’International Journal of Case Studies Management ou encore Issues in Accounting Education, la Revue des Cas en Gestion publie des cas pédagogiques de qualité grâce à une ligne éditoriale exigeante, associée aux bienfaits du reviewing anonyme. Dans les faits, ce souci d’excellence se traduit par un taux d’acceptation sélectif de 33% depuis sa création.

 

La revue ne propose pas seulement des contenus actionnables pour l’enseignant-chercheur ou le praticien, mais également des réflexions sur la méthode des cas, et plus généralement sur l’enseignement de la gestion, dans le cadre de la rubrique « Point de vue ». Ce type d’article la rapproche donc de périodiques comme The Academy of Management Learning and Education, classé par le CNRS (cat 3).

 

Cette double facette pédagogique et académique traduit bien le caractère janusien du métier d’enseignant-chercheur. Les enseignants – chercheurs du supérieur ont pour mission « d'assurer le développement de la recherche fondamentale et appliquée et de transmettre aux étudiants les connaissances qui en sont issues » (Ministère de l’Education Nationale).

 

Ce double objectif peut paraître insurmontable, tant le décalage est patent entre les exigences de l’enseignement et de la recherche. D’un côté, il est question de mettre à la portée d’étudiants l’ensemble des notions-clé d’une discipline, et de l’autre il s’agit de produire des connaissances destinées aux spécialistes d’un sous-champ disciplinaire bien délimité.

 

La Revue des Cas en Gestion peut permettre de concilier ces deux injonctions apparemment paradoxales :

- La dimension enseignante trouve à travers l’utilisation et la construction de cas pédagogiques une voie naturelle dont l’objet d’application est l’entreprise, finalité des sciences de gestion.

- La dimension recherche est présente au service de l’enseignement. Les résultats de recherche (articles, thèses, recherche-action) permettent de densifier et d’illustrer les propos de l’enseignant. Il peut ainsi apporter un éclairage plus approfondi bénéficiant des dernières avancées des sciences de gestion.

 

Au-delà des publications académiques à dimension pédagogique, la rubrique « Point de vue » de ce numéro montre que l’étude de cas peut également donner lieu à des publications académiques à dimension recherche, voire à des dépôts dans des centrales de cas pédagogiques.

Cela étant dit, il ne vous reste plus qu’à découvrir ce nouveau numéro dont nous vous souhaitons bonne lecture.

Le Comité de rédaction

Olivier Joffre et Eric Simon

Retour